+0 332 548 954

contact@site.com

Les aménagements de l’environnement visuel

septembre 13, 2018 - Severine

No Comments

Tout comme pour l’environnement sonore, les messages visuels peuvent influencer la qualité des temps de repas par une sur-stimulation. Un enfant avec TSA peut facilement se focaliser sur une couleur, une forme sans prendre en compte l’aspect global de ce qu’il perçoit. Il peut également être très facilement distrait par toutes stimulations visuelles de son environnement.

 

Nous conseillons alors :

  • D’être vigilant à la qualité de la lumière : elle doit être suffisante pour bien voir mais non agressive, éviter les pièces trop lumineuses !
  • De disposer les chaises ou l’éclairage de façon à diminuer l’éblouissement
  • D’autoriser le port de casquette ou de visière
  • De privilégier les surfaces non réfléchissantes
  • D’utiliser des limites visuelles (tapis carré, ruban adhésif…) afin de délimiter l’espace de l’enfant et favoriser sa concentration au cours du repas.
  • De garder le même matériel pour tous les repas
  • D’organiser clairement le champ visuel de l’enfant afin qu’il sache où prendre les informations : place définie et stable des objets se trouvant sur la table par exemple.
  • De réduire au maximum la fréquence et la vitesse des déplacements des convives dans la pièce.
  • D’utiliser un pare-vue afin de protéger les personnes trop sensibles
  • De proposer des lunettes selon les déficits visuels de votre enfant

Le but est de diminuer au maximum les distractions visuelles !

 

 

Severine

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *